Association des banen du benelux

Blanche Ongmessom : « la situation des violences sexuelles de plus en plus inquiétante »
Blanche Ongmessom : « la situation des violences sexuelles de plus en plus inquiétante »
Blanche Ongmessom : « la situation des violences sexuelles de plus en plus inquiétante »
Blanche Ongmessom : « la situation des violences sexuelles de plus en plus inquiétante »
Blanche Ongmessom : « la situation des violences sexuelles de plus en plus inquiétante »
Blanche Ongmessom : « la situation des violences sexuelles de plus en plus inquiétante »
Blanche Ongmessom : « la situation des violences sexuelles de plus en plus inquiétante »
Blanche Ongmessom : « la situation des violences sexuelles de plus en plus inquiétante »
Blanche Ongmessom : « la situation des violences sexuelles de plus en plus inquiétante »
Blanche Ongmessom : « la situation des violences sexuelles de plus en plus inquiétante »
CAMEROUN-Blanche Ongmessom : « la situation des violences sexuelles de plus en plus inquiétante »

Blanche Ongmessom : « la situation des violences sexuelles de plus en plus inquiétante »

Christian Hameni 05 Mar 2016

Les femmes de la société Orange Cameroun édifiées sur l´état des violences sexuelles à Douala par la présidente de l’association « Colombe ». De plus en plus, les violences faites aux enfants sont devenues un problème sérieux au Cameroun.

« La  violence sexuelle » était le thème d’une conférence qui s’est tenue hier mercredi 02 Mars 2016 dans la salle de conférence de la direction générale de la société Orange Cameroun, en prélude à la 31ème édition de la journée internationale de la femme. Elle avait pour but d’édifier les femmes de la société Orange Cameroun, regroupées au sein de l´ADFORC sur les violences faites aux enfants.

Blanche Ongmessom, Présidente de « La Colombe », a aussitôt précisé, pour justifier le choix  de la cible de cette conférence, "que la mère soit plus proche  de l’enfant pour parler dans le processus de d’éducation".

Ainsi, l´association « La Colombe » qui œuvre  dans l’encadrement des enfants depuis 2006, entend recourir à toutes les forces vives pour lutter efficacement contre les violences faites aux enfants dans notre Pays. camer.be C’est sans doute la raison pour laquelle, l’association a eu recours au service de Caroll Kamwe, psychologue clinicienne, pour aborder l’aspect psychologique de cette situation chez l’enfant.

La Psychologue clinicienne a rappelé aux femmes d’Orange Cameroun la nécessité des parents à établir un climat de dialogue et de confiance avec leurs enfants.  « Les parents doivent considérer le projet d’éducation de leurs progénitures comme un projet professionnel » a-t-elle recommandé dans sa présentation.Il va sans dire que la situation  des violences sexuelles est inquiétante car elle est un feu ardent qui ne cesse de consumer la vie de nos enfants en société.

Selon les statistiques de l’association « La Colombe », 13.1 % des cas de violences sexuelles ont fait l’objet d’un procès dans les tribunaux de la ville Douala en 2014, a révélé Blanche Ongmessom. Madame Ngo Mandeng Marie Téclaire, porte-parole des femmes de L’ADFORC, a fait la promesse d’accompagner « La Colombe »  dans son initiative vis-à-vis de ce sujet brûlant dans notre société.

Tout compte fait, la conférence qui s’est tenue, marque ainsi le début d’une longue et fructueuse collaboration entre l’association « La Colombe » et celle des femmes d’orange Cameroun (ADFORC).

Espace Membre

Enregistrement & Mot de passe oublié

Prochaine réunion 25-Mar-2017 à 17H00

Vidéo
liens utiles

Réclame

Actuellement en ligne

Mot de passe oublié
Enregistrement