Association des banen du benelux

Coupures électricité : Le député Mandio charge Eneo
Coupures électricité : Le député Mandio charge Eneo
Coupures électricité : Le député Mandio charge Eneo
Coupures électricité : Le député Mandio charge Eneo
Coupures électricité : Le député Mandio charge Eneo
Coupures électricité : Le député Mandio charge Eneo
Coupures électricité : Le député Mandio charge Eneo
Coupures électricité : Le député Mandio charge Eneo
Coupures électricité : Le député Mandio charge Eneo
Coupures électricité : Le député Mandio charge Eneo
CAMEROUN-Coupures électricité : Le député Mandio charge Eneo

Coupures électricité : Le député Mandio charge Eneo

Linda Mbiapa 08 Mar 2016

Le  député Rdpc du Mbam et Inoubou vient d’adresser une virulente lettre à l’entreprise distributrice de l’énergie électrique. Pour demander au gouvernement de rompre son contrat.

Après l’eau, c’est le tour de l’électricité. Les citoyens de certains quartiers de la ville de Douala comme Bonabéri, Village sur la pénétrante Est et autres sont plongés dans le noir voilà plus de deux jours. Elèves, étudiants, travailleurs, ménagères et même des députés du parti au pouvoir, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) sont en colère. C’est le cas de l’Honorable Peter William Mandio, député Rdpc du Mbam et Inoubou. Il vient d’écrire une lettre de protestation en direction du directeur général de l’entreprise en charge de la distribution de l’électricité au Cameroun. On peut y lire : 

« plongé depuis 72 heures dans les ténèbres à cause d’un sevrage brutal et inexpliqué en fourniture d’électricité dans la capitale économique, j’ai décidé de vous écrire ce dimanche 6 mars 2016 pour protester et dénoncer publiquement le complot qui s’abat sur le berceau de nos ancêtres ». D’après l’ancien directeur de publication de l’hebdomadaire «Le Front», reconverti dans la politique, priver les Camerounais d’électricité de manière récurrente, les exposent au mal vivre, à l’insécurité, « au tutoiement de Lucifer, maître des ténèbres. Faute de l’électricité, les citoyens ont perdu leur fierté et leur dignité d’homme ».

En outre, le document indique que la plupart des arrondissements passent de longues semaines sans lumière souvent à cause d’un poteau tombé ou d’un transformateur grillé comme c’est le cas en ce moment au quartier Cité Berge à l’ancienne Station Shell Village. Ce qui a poussé les populations du Bloc I à passer la nuit de samedi 5 à dimanche 6 mars dans l’obscurité. Cela ajouté aux coupures régulières de l’électricité à l’ordinaire dans cette localité de la cité économique. Malheureusement, « et paradoxalement les factures explosent. La coupe est pleine. Votre management a atteint à travers ces coupures intempestives, le seuil de l’intolérable », souligne le député Rdpc qui dit se refuser de « vaciller dans la componction. Je vous soupçonne peut-être à tort d’être en intelligence avec des forces exogènes assoiffées de pouvoir dont la stratégie criminelle est de mécontenter le peuple au maximum et de le pousser dans la rue».

Fort de cette situation embarrassante pour les populations, l’Honorable Peter William Mandio en tant qu’élu de la Nation et patriote suggère au Président de la République de « procéder dans l’urgence à la rupture du contrat à cons qui lie notre Gouvernement à Eneo. Je pense tout comme des millions de Camerounais qu’il est impératif de renationaliser la production, la distribution et la commercialisation de l’électricité au Cameroun ». Une suggestion qui, annonce-t-il, fera l’objet de vifs débats au Parlement au cours de la session de mars. Notons que le député n’a pas sa langue dans la poche comme au bon vieux temps dans la presse. Il n’hésite pas à se prononcer sur  des sujets brûlants et à dire tout haut ce que les gens pensent tout bas.

Espace Membre

Enregistrement & Mot de passe oublié

Prochaine réunion 25-Mar-2017 à 17H00

Vidéo
liens utiles

Réclame

Actuellement en ligne

Mot de passe oublié
Enregistrement