Association des banen du benelux

Cinéma : Des projections grands écrans à Yaoundé
Cinéma : Des projections grands écrans à Yaoundé
Cinéma : Des projections grands écrans à Yaoundé
Cinéma : Des projections grands écrans à Yaoundé
Cinéma : Des projections grands écrans à Yaoundé
Cinéma : Des projections grands écrans à Yaoundé
Cinéma : Des projections grands écrans à Yaoundé
Cinéma : Des projections grands écrans à Yaoundé
Cinéma : Des projections grands écrans à Yaoundé
Cinéma : Des projections grands écrans à Yaoundé
CAMEROUN-Cinéma : Des projections grands écrans à Yaoundé

Cinéma : Des projections grands écrans à Yaoundé

Elsa Kane 18 Jun 2016

Des séances en plein air auront lieu dans 7 quartiers de la capitale.

La 32ème édition de la fête du cinéma aura une connotation particulière cette année. A l’initiative de l’Institut français de Yaoundé et du Cinéma numérique ambulant (Cna), des projections de films africains auront lieu du 18 au 24 juin dans sept quartiers de la capitale. C’est dans le cadre du projet « Des écrans dans la ville » et en prélude à la fête du cinéma qui se célèbre tous les ans à travers le monde du 26 au 29 juin. 

Parrainé par le ministère des Arts et de la culture (Minac), « Des écrans dans la ville » est un projet à la fois éducatif et culturel. « Le cinéma étant le premier promoteur de la diversité  culturelle, notre objectif est de participer au développement d’une pratique culturelle, en aidant le public à renouer avec la magie du septième art. Il est question d’aller vers le public, surtout les plus démunis en leur faisant découvrir des films africains de qualité. On pourra ainsi les amener plus facilement vers les salles de cinéma ayant une programmation régulière », explique Stéphanie Dongmo, directrice du Cna-Cameroun, tout en insistant sur le volet sensibilisation du projet. 

En effet, le déroulé des projections qui sont toutes gratuites a été monté de façon à faciliter les échanges entre le public et les réalisateurs sur les questions sociales soulevées par les films. « Une première partie sera réservée aux courts métrages qui seront suivis de la projection du « Grand film », un long métrage d’environ 90 minutes. Pour clôturer la soirée, le public sera invité à discuter avec les réalisateurs camerounais et les professionnels du cinéma invités », poursuit la responsable du Cna-Cameroun. 

En ce qui concerne les projections proprement dites, elles sont prévues de 18h à 22h sur les sites suivants : Esplanade du Musée national, Boulevard du 20 mai, Minboman lieu-dit paysan, Elig-Effa Chapelle, Omnisport stade annexe n°3, Centre de jeunesse de Madagascar, Etoug- Ebé, stade du lycée. Dans un contexte où la diffusion des films africains reste problématique, « Des écrans dans la ville » offre une belle opportunité pour tous les cinéphiles avides de découvrir ce qui se fait sur le continent. 

D’autant plus que la cinémathèque de l’Institut français et du Cna est très fournie avec un fond documentaire estimé à plus de 200 films. Le public aura l’occasion de découvrir les productions des jeunes réalisateurs camerounais et africains et ceux des grands noms comme Idrissa Ouédraogo. 

Espace Membre

Enregistrement & Mot de passe oublié

Prochaine réunion 25-Mar-2017 à 17H00

Vidéo
liens utiles

Réclame

Actuellement en ligne

Mot de passe oublié
Enregistrement